Travail Prodromique: 13 Conseils Pour Vous Aider À Survivre!

Comment pouvez-vous faire la différence entre le travail prodromique et le travail réel? Le travail prodromique est-il préoccupant?

Lorsque vous approchez de la fin de votre grossesse, vous n’attendez probablement que le moment où vos contractions commencent. Il est temps de mettre ce spectacle sur la route!

Mais il est difficile de déterminer le début réel du travail lorsqu’il existe de nombreux types de contractions qui ne sont pas l’événement réel.

Non seulement certaines mamans subissent des contractions de Braxton-Hicks, mais le travail prodromique peut également donner aux mamans un faux espoir. En comprenant le travail prodromique, vous serez mieux préparé à faire la distinction entre le travail réel et le travail précoce.

Qu’est-Ce Que Le Travail Prodromique?

Le travail prodromique est un type de travail qui survient avant le début du travail actif . Il est souvent considéré comme un faux travail, mais ce n’est pas un nom exact. Les professionnels de la santé ont noté que les contractions associées au travail prodromique sont réelles, mais elles ont tendance à démarrer et à s’arrêter.

C’est un vrai travail concernant les contractions, leur durée et leur intensité, mais elles ne sont pas cohérentes – elles vont et viennent (1) .

Il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler du travail prodromique, mais probablement par ses autres noms – faux travail, pré-travail et travail latent.

Ces contractions ressemblent beaucoup à celles associées à un accouchement actif, mais elles n’entraîneront pas encore la naissance de votre enfant.

Quelles Sont Les Causes Du Travail Prodromique?

Il existe de nombreuses choses qui pourraient potentiellement provoquer un travail prodromique, mais nous n’avons pas identifié une chose spécifique. Voici quelques-uns des facteurs contributifs:

  • Position du bébé: On pense que ces contractions sont déclenchées pour aider à déplacer le bébé en position de naissance. Ceci est très probable pour les bébés en position de siège ou postérieure. La culasse signifie que le bas du bébé est vers le bas, tandis que la position postérieure signifie que la tête est vers le bas mais que le bébé est orienté dans le mauvais sens (vers le haut vers le ventre). (2) .
  • Anxiété: si vos émotions s’intensifient et que vous vous sentez trop anxieux ou effrayé, vous avez plus de chances de subir un travail prodromique.
    Antécédents de grossesse: Si vous avez eu au moins trois grossesses, vous courez un risque accru de subir un travail prodromique en raison des changements survenus dans l’utérus.
  • Anomalies de l’utérus ou du bassin: les femmes qui ont un bassin irrégulier ou une anomalie de l’utérus ont tendance à subir plus souvent un travail prodromique.

Si vous tombez dans l’une de ces catégories, cela ne signifie pas que vous subirez à coup sûr un travail prodromique; cela signifie simplement qu’il existe un potentiel accru.

Quand Le Travail Prodromique Peut-Il Commencer?

Avec le travail prodromique, les femmes peuvent commencer à ressentir les contractions des jours ou des heures avant le début du vrai travail. Il n’est pas improbable que certaines femmes souffrent d’un travail prodromique pendant des semaines, même avant le début du travail actif.

La durée du travail prodromique dépend de votre corps et de la position de votre bébé. La plupart des femmes subissent ces contractions la nuit (3) .

En Quoi Est-Ce Différent Du Travail?

Il est typique que les contractions prodromiques du travail se produisent moins que toutes les cinq minutes. Ils s’arrêtent souvent pendant des périodes importantes avant de reprendre.

Le travail actif est progressif et les contractions ne s’arrêteront pas et ne redémarreront pas. Plus vos contractions sont rapprochées, plus vous avez progressé dans votre travail .

Si vous rencontrez des contractions actives du travail, elles deviendront plus longues, plus fortes et plus rapprochées (4) .

Travail Prodromal Vs. Braxton-Hicks

Certains croient que le travail prodromique et les contractions de Braxton-Hicks sont les mêmes choses, mais ce n’est pas vrai.

Les contractions de Braxton-Hicks ne sont pas constantes ou intenses, tandis que le travail prodromique peut vous faire ressentir des contractions très intenses et régulières (5) .

Essaye Ça?

Vous pouvez généralement soulager les contractions de Braxton-Hicks si vous vous allongez sur le côté, buvez plus d’eau, videz votre vessie ou détendez-vous sous la douche ou la baignoire. Ces choses n’arrêteront pas le travail prodromique.

Les contractions de Braxton-Hicks sont souvent appelées contractions de pratique, mais elles ne provoquent pas de dilatation cervicale. Il est courant que le travail prodromique dilate ou efface progressivement le col de l’utérus.

Les contractions du travail prodromique peuvent augmenter en intensité, mais seulement jusqu’à un certain point. Ils ne vous conduiront pas à la livraison.

Le Travail Prodromique Signale-T-Il Un Travail Actif?

Il est normal de subir un travail prodromique à tout moment au cours de votre dernier mois de grossesse. Cela, malheureusement, ne signifie pas que le travail actif est à nos portes.

Chaque grossesse est imprévisible, tout comme la chronologie du début du travail actif.

Les Symptômes Et Les Signes Du Travail Prodromique

Comment pouvez-vous être sûr de vivre un travail prodromique et non le début d’un travail actif?

Voici quelques indications:

  • Dilatation cervicale minimale lors d’un examen vaginal.
  • Les contractions qui sont plus faibles que le «vrai» travail et n’augmentent pas significativement en force ou en fréquence.
  • Si les contractions sont intenses, mais diminuent.
  • Les contractions ne sont pas accompagnées de la rupture de l’eau.
  • Vous ressentez les contractions de l’abdomen plutôt que de passer de votre dos à l’avant.
  • Vos contractions peuvent commencer et s’arrêter avec le mouvement.

Ces symptômes sont généraux car chaque grossesse est différente. Vous pouvez ressentir certains de ces symptômes, mais cela ne signifie pas

écessairement que vous subissez un travail prodromique.

Comment Passer À Travers Le Travail Prodromique

Le travail prodromique peut ressembler au travail actif dans la douleur – il ne reste tout simplement pas aussi longtemps ou ne donne pas naissance à un bébé. Ce n’est pas parce que votre paquet de joie n’est pas à la fin de vos contractions qu’il n’est pas extrêmement douloureux.

Toutes les mamans se préparent à la douleur des contractions pendant l’accouchement, mais très peu pensent à se préparer au travail prodromique.

Il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire pour aider à éliminer les contractions qui n’accueillent pas les bébés.

  1. Acceptez-le: de nombreuses mamans essaient de minimiser la gravité du travail prodromique parce qu’elles savent qu’il ne s’agit pas d’un travail actif. Mais parce que la douleur que vous ressentez est réelle et reflète le travail actif, vous devez la traiter ainsi et ne pas essayer de la durcir.
  2. Reposez-vous quand vous le pouvez: Les contractions sont réelles et se produisent très probablement la nuit. Cela peut vous rendre excessivement épuisé avant même que ce nouveau-né ne vous tienne debout la nuit. Ne vous sentez pas coupable de faire la sieste quand vous le pouvez parce que vous et votre corps en avez plus besoin que jamais.
  3. Vérifier la dilatation: de nombreuses mamans éprouvent de la frustration face au travail prodromique, car il est difficile de la distinguer du travail actif. Prenez rendez-vous pendant la journée pour que votre professionnel de la santé vérifie votre dilatation cervicale.
  4. Bain chaud: un bain chaud peut aider à atténuer ces contractions et vous procurer une relaxation bien méritée. Assurez-vous cependant que l’eau de votre bain n’est pas trop chaude car ce n’est pas bon pour votre bébé.
  5. Distraction: Si vous rencontrez un travail prodromique pendant la journée, les distractions aideront à occuper votre esprit de la douleur. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais cela en vaut la peine. Certaines mamans essaient de tricoter, d’autres se gavent de Netflix et certaines essaient de laver les vêtements de bébé ou de commencer le livre de bébé.
  6. Massage: demandez à votre partenaire de vous masser ou de vous frotter le ventre. Le massage soulagera vos muscles tendus et, espérons-le, diminuera l’intensité que vous ressentez. Si votre partenaire ne veut pas, pensez à essayer un massage prénatal professionnel.
  7. Yoga: L’ exercice, y compris les poses de yoga , est probablement loin de votre esprit, mais les étirements doux que le yoga fournit peuvent vous donner un sentiment de soulagement.
  8. Repositionnez-vous: le travail prodromique n’est généralement pas soulagé lorsque vous vous repositionnez, mais l’intensité peut diminuer dans différentes positions, en particulier couché sur le côté, mains et genoux, ou accroupi.
  9. Bougez: il est probable que votre travail prodromique soit dû au fait que votre bébé se trouve dans une position de naissance incorrecte. Si vous vous levez et bougez , vous encouragerez votre bébé à faire la transition dans la bonne position. Cela ne fonctionne pas toujours, mais si votre bébé se repositionne, il y a de fortes chances que votre travail prodromique se termine.
  10. Restez hydraté: Si vous n’obtenez pas suffisamment de liquides , la force et l’intensité du travail prodromique peuvent empirer sans vous rapprocher de la rencontre de votre bébé. La déshydratation peut entraîner de nombreux autres problèmes pour vous et votre bébé.
  11. Continuez à manger: la douleur associée au travail prodromique peut vous faire grincer des dents à l’idée de manger. Il est important que vous obteniez toujours suffisamment de nutriments pour vous et votre bébé. Essayez une collation simple comme une banane ou une barre granola. Vous apprécierez également les approvisionnements alimentaires en énergie supplémentaire une fois que le travail actif commence.
  12. Buvez du thé à la feuille de framboise rouge : si votre médecin vous a autorisé à consommer ce produit, il peut être bénéfique pour le travail prodromique. Il aide à tonifier l’utérus, ce qui rendra les contractions plus efficaces. Plus les contractions sont efficaces, plus elles se termineront rapidement.
  13. Concentrez-vous sur votre respiration: vous devez traiter le travail prodromique comme un travail actif. Trouvez une technique de respiration qui vous convient le mieux et vous aidera à surmonter ces contractions douloureuses. Le côté positif de ces contractions prodromiques est que vous déterminez quelles méthodes fonctionnent le mieux pour vous avant de commencer le travail actif.

Il est probable qu’il faudra une combinaison des méthodes ci-dessus pour vous aider à soulager la douleur. Ne vous découragez pas si certaines choses ne fonctionnent pas pour vous. Chaque grossesse est différente et votre meilleur soulagement pourrait venir de la prochaine méthode que vous essayez.

Si vous voulez essayer l’exercice mais n’avez pas été actif tout au long de votre grossesse, vous devriez consulter votre médecin ou votre sage-femme avant de vous engager dans un exercice actif pour vous assurer qu’il est sans danger pour vous et votre bébé à ce stade de votre grossesse.

Devez-Vous Contacter Votre Médecin Ou Votre Sage-Femme?

Si vous pensez que vous vivez un travail prodromique, n’hésitez pas à contacter votre bureau. Il est probablement judicieux de les tenir informés afin qu’ils puissent suivre votre situation spécifique.

Il n’y a pas lieu de paniquer, mais les contacter peut vous aider à vous sentir mieux dans la situation et à répondre à toutes les questions.

Il est toujours préférable d’être prudent étant donné qu’il existe des symptômes similaires entre le travail prodromique et le travail actif.

Ce Que Vous Devez Éviter

Si vous rencontrez un travail prodromique et non un travail actif, faites de votre mieux pour ne pas aller à l’hôpital.

La douleur que vous ressentez sera probablement très intense et vous la ressentez peut-être depuis des jours, voire des semaines.

La raison pour laquelle il est préférable de ne pas vous enregistrer à l’hôpital est qu’il est possible que le personnel de votre hôpital puisse mal lire vos contractions pour un travail bloqué et vous mettre sous perfusion Pitocin.

Votre corps n’est pas encore prêt pour le travail, ce qui peut entraîner de nombreuses interventions, voire une éventuelle césarienne d’urgence.

Avantages Du Travail Prodromique

Certaines mères ont l’impression que le travail prodromique est une douleur presque sans valeur car les contractions n’entraîneront pas la naissance d’un bébé. Cela peut être vrai, mais on dit que les mères qui subissent un travail prodromique connaissent souvent des travaux actifs plus courts.

Le travail prodromique ne raccourcira pas toujours le travail actif, mais il vous aide également à apprendre à gérer la vraie affaire. Vous apprendrez ce qui vous convient le mieux en ce qui concerne les techniques de relaxation et de respiration.

Cette course d’entraînement peut apporter sa juste part de douleur, mais au final, toute cette douleur en vaudra la peine – accrochez-vous.

Le Fond Ligne

Le travail prodromique peut être une période frustrante et épuisante pour une femme enceinte. Rien n’est pire que d’éprouver des contractions qui n’entraîneront pas l’accouchement.

Il est important que vous compreniez la différence entre le travail prodromique et le travail actif afin de savoir quand il est temps de vous rendre à l’hôpital. Il est normal d’appeler votre médecin ou votre sage-femme pour vous aider à distinguer les deux et à identifier celle que vous vivez.

Traitez le travail prodromique de la même manière que le travail actif. Il est important de vous concentrer sur vous-même et de trouver les meilleures façons de rester bien reposé et détendu. Utilisez le travail prodromique comme un entraînement pratique pour la vraie affaire.

Vous pouvez vous sentir découragé par votre douleur prodromique, mais sachez que cela vous prépare au processus de travail actif et vous rapproche de la rencontre de votre beau bébé.

N’hésitez pas à laisser vos opinions sur ce sujet dans la section commentaire ci-dessous. Si vous avez apprécié cet article et que vous l’avez trouvé utile, n’hésitez pas à lui en faire part!

Leave a Comment