Vous Avez Des Questions Sur La Couleur Des Cheveux De Bébé? Voici Ce Que Vous Devez Savoir

Avez-vous attendu avec impatience de savoir quelle couleur de cheveux votre nouveau-né aura? Vous vous demandez s’il existe un moyen de le prévoir? Il est normal que toute future maman, peut-être même avant le test positif, se demande à quoi ressemblera votre tout-petit.

Vous savez déjà que votre bébé vous ressemblera à certains égards. Mais nous devons également tenir compte de l’influence que les gènes de votre partenaire auront. Les bébés sont comme des copies 3D de maman et papa mais dans un emballage plus petit (et plus mignon).

Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la couleur des cheveux – ce qui la détermine, tout facteur d’influence et quand elle devient permanente. Alors plongeons-nous!

Qu’est-Ce Qui Détermine La Couleur Des Cheveux De Bébé?

C’est un fait qui peut surprendre beaucoup, mais la couleur des cheveux d’un bébé est en fait déterminée à partir du moment de la fécondation. Vous voyez, le sperme et l’ovule contiennent tous deux des copies de la constitution génétique de chaque parent. C’est 23 chromosomes de vous et 23 de votre partenaire (1) .

Maintenant, lorsque l’ovule et le sperme se rencontrent, ils fusionnent et forment ce que nous appelons un zygote. Zygote signifie «attelé» ou «joint» en grec, et il se réfère à la fécondation et à la formation d’une nouvelle cellule.

Cette nouvelle cellule microscopique est comme un logiciel informatique – elle contient les informations génétiques des parents. Il compte 46 copies chromosomiques au total.

Chacun de ces chromosomes a un rôle à jouer. Certains gènes déterminent le sexe, d’autres la couleur des yeux et des cheveux, les traits de personnalité, etc. Toutes les choses qui nous rendent uniques sont déjà verrouillées et ancrées si tôt.

Chaque ensemble de gènes est individualisé. Cela signifie que votre premier-né peut hériter de vos mèches dorées, mais votre deuxième bébé peut ressembler davantage à votre partenaire. Ou ils pourraient être un mélange de vous deux!

Mais approfondissons un peu le monde des gènes.

1. Le Pouvoir Des Gènes

Nos gènes sont le facteur le plus dominant lorsqu’il s’agit de déterminer l’apparence de nos bébés. Mais juste pour vous donner une idée de toutes les combinaisons possibles, pensez à ceci:

Les experts pensent qu’un humain possède environ 100 000 gènes dans ses 46 chromosomes. Cela signifie que lorsque deux personnes se réunissent, elles ont le potentiel de produire 64 billions de bébés avec différentes combinaisons de traits, même si – heureusement – il n’est pas possible d’avoir autant d’enfants (2) !

Mais cela signifie que chacun de vos descendants sera probablement complètement différent!

L’ADN de votre bébé se présente sous forme d’allèles. Ce sont soit «dominants», soit «récessifs». Pour la couleur des cheveux, les allèles dominants produisent des nuances plus foncées, tandis que les récessifs créent des tons plus clairs (3) .

Les gens qui pensaient que leurs bébés auraient les cheveux noirs comme leur partenaire, sont surpris de constater qu’ils ont effectivement obtenu leurs mèches plus légères!

Dans le passé, la recherche a suggéré que ce sont les allèles dominants qui ont régné en ce qui concerne la couleur des cheveux. Cependant, c’est un peu plus compliqué que ça.

Vous voyez, la plupart de nos traits sont polygéniques – ce qui signifie que de nombreux gènes agissent ensemble pour créer un individu unique.

Ainsi, en ce qui concerne la couleur des cheveux, notre génétique peut produire bien plus que du rouge, du blond, du noir ou du brun. Il existe différentes nuances, par exemple brun clair et brun foncé ou blond fraise.

2. Pigmentation

Le pigment est ce qui donne de la couleur à notre peau, nos yeux et nos cheveux. Le pigment particulier présent dans notre peau et nos cheveux est la mélanine, dont il existe deux types:

Eumélanine: tons bruns et noirs.
Phéomélanine: tons rouges.
La quantité de chaque type de votre bébé et la façon dont la génétique les a répartis dans les cheveux constitueront la nuance.

Bien que de nombreux gènes soient responsables de la production et de la régulation de la mélanine, les chercheurs en savent encore très peu à ce sujet. Celui que nous connaissons le plus est le MC1R (4) . Ce gène particulier gère les instructions nécessaires pour créer une protéine appelée récepteur de la mélanocortine 1.

Le récepteur de la mélanocortine 1 est le panneau de contrôle. Ceci décide quel type de pigment les mélanocytes (cellules productrices de mélanine) doivent fournir.

Lorsque ce récepteur est activé, une chaîne de réactions chimiques se produit. Ceux-ci stimulent les mélanocytes et produisent ainsi de l’eumélanine, donnant aux cheveux des tons plus foncés.

Si ce récepteur ne s’active pas, les mélanocytes produisent à la place de la phéomélanine. Dans ce cas, votre bébé peut avoir des cheveux blond fraise, auburn ou roux.

Parfois, le récepteur est bloqué, ne le forçant qu’à produire de la phéomélanine. Lorsque cela se produit, il en résulte généralement des cheveux roux.

Le fait le plus intéressant est que le pigment peut changer avec le temps.

La Couleur Des Cheveux De Mon Bébé Pourrait-Elle Changer?

Oui! Bien que la quantité et le type de pigment soient déjà enfermés dans l’ADN de votre bébé, ils se développent toujours. Cela peut se poursuivre jusqu’à l’âge de six ou sept ans.

La couleur des cheveux d’un enfant peut changer considérablement sur plusieurs années. En effet, le pigment, sa densité et sa distribution sont toujours en train de changer et de «s’installer».

Une autre étude intéressante a révélé que les personnes d’origine européenne sont particulièrement sujettes au changement de couleur des cheveux. Les scientifiques ne savent pas exactement pourquoi et comment. Mais ils croient que cela a à voir avec les changements hormonaux, activant la mélanine dans les follicules pileux (5) .

L’exemple portait sur les enfants aux cheveux blonds. Ici, la plupart d’entre eux ont grandi pour avoir des serrures plus sombres lorsqu’ils ont atteint l’adolescence ou sont entrés en puberté.

Peut-On Prédire La Couleur Des Cheveux De Bébé?

Eh bien, nous pouvons essayer de le prévoir, mais nos nouveaux arrivants ont tendance à nous surprendre!

Bien qu’il existe des milliards de combinaisons possibles, les chances que votre bébé ait quelque chose de complètement différent sont faibles.

Vois-le de cette façon. Si vous et votre partenaire avez les cheveux bruns, il est probable que votre tout-petit aura la même chose. Mais si l’un d’entre vous a des cheveux un peu plus foncés ou plus d’eumélanine, alors votre bébé pourrait avoir des mèches plus foncées (6) .

Il en va de même pour les couleurs blondes et rouges. Pendant longtemps, les chercheurs ont pensé que le rouge était récessif et que le blond dominait. Cependant, maintenant nous savons qu’il est possible d’être rousse. Les teintes rouges sont simplement cachées sous un ton brun clair.

Bien sûr, nous devons également prendre en compte l’histoire de notre famille en matière de couleur de cheveux. Si votre maman ou papa, ou même un grand-parent, avait les cheveux roux, votre bébé pourrait potentiellement devenir une rousse. Cela peut prendre un certain temps à se manifester, car le pigment attend d’être activé.

Couleur De Cheveux Unique

Si vous avez déjà cherché sur le Web une «couleur de cheveux de bébé unique», il est probable que vous ayez trouvé des résultats assez sauvages. Certaines conditions, causées par ce que les médecins appellent une perte de fonction , provoquent des variations de couleur.

1. Poliose

La poliose ou «toupet blanc» est une condition où une tache particulière de cheveux est complètement blanche (7) .

En examinant de plus près ce phénomène, les médecins ont conclu que les follicules pileux à cet endroit manquaient de mélanine. Le reste des cheveux, cependant, est d’une couleur naturelle, généralement brune ou noire. Cela donne une apparence très distinctive.

Généralement, la poliose survient lorsque plusieurs syndromes génétiques se produisent en même temps. Il s’agit notamment de la sclérose tubéreuse, du piebaldisme et du syndrome de Waardenburg.

Cependant, les experts ont également conclu que cela peut se produire en raison d’une série de conditions acquises. Il s’agit notamment des maladies inflammatoires, des médicaments ou des entités néoplasiques mélanocytaires bénignes et malignes (tumeurs cutanées).

La poliose peut également affecter d’autres parties du corps. Certains bébés l’ont dans les sourcils ou les cils. Bien que cela puisse sembler grave, la plupart des personnes atteintes sont en parfaite santé.

2. Albinisme

L’albinisme est une maladie génétique qui se traduit par l’absence de mélanine dans les cheveux, la peau et les yeux. Les personnes qui en souffrent sont souvent caractérisées par une peau très claire et des cheveux blancs. Cependant, il existe différentes variantes.

La condition est très courante, en particulier dans d’autres parties du monde, où jusqu’à un enfant sur 3000 naît avec elle. Aux États-Unis, elle touche environ une personne sur 18 000 à 20 000 personnes (8) .

L’albinisme n’est pas une condition que votre bébé peut acquérir après la naissance, car elle survient en raison d’une mutation dans les gènes. Les chances que votre bébé en soit atteint sont très minces.

Généralement, pour qu’un bébé naisse avec l’albinisme, la mère et le père doivent être porteurs du gène muté. Cependant, d’autres études ont révélé qu’il existe une autre variation où la maman est porteuse. Ce type ne touche généralement que les garçons.

L’albinisme n’est pas une maladie mortelle, mais il peut entraîner une mauvaise vision. Heureusement, pour la plupart, cela peut être corrigé.

Les bébés et les enfants atteints d’albinisme doivent être bien protégés du soleil à tout moment. Parce que leur peau manque de pigmentation, ils sont très sensibles et peuvent facilement devenir brûlés par le soleil. Il est essentiel d’ appliquer un écran solaire et de les habiller de vêtements opaques, y compris des chapeaux et des chemises amples.

Il n’est pas rare que certains parents se demandent s’ils auront ou non un bébé atteint d’albinisme. Si vous êtes inquiet, vous pouvez en discuter avec votre médecin.

Il n’y a pas de moyen absolu de le dire, car les échantillons d’ADN varient, même pour le même type d’albinisme. Mais vous pourriez peut-être savoir s’il y a peu de chances.

Cheveux Aujourd’hui, Disparus Demain

Vous vous demandez quelle couleur de cheveux votre bébé aura est une partie normale de chaque grossesse. Peut-être que vous espérez une blonde, ou peut-être que vous souhaitez que vos gènes rousses se reproduisent pour une autre génération. Je sais que je ne pouvais pas m’arrêter d’y penser!

Mais il y a beaucoup de gènes en jeu en matière de pigmentation, et il n’y a aucun moyen de le savoir avec certitude.

Leave a Comment