Changements De Cheveux De Grossesse: Faits Intéressants Que Vous Devez Savoir

La grossesse a-t-elle rendu vos cheveux brillants et volumineux? Ou ressentez-vous des pellicules et un cuir chevelu sec comme jamais auparavant?

Il y a beaucoup de choses qui arrivent à notre corps pendant les neuf mois de gestation. Nous avons tous entendu parler de l’éclat de la grossesse. Nous avons une image irréaliste à l’esprit que, d’une manière ou d’une autre, être enceinte nous rendra impeccables.

En réalité, cependant, la grossesse nous donnera probablement des boutons, des varices et un gonflement dans tous les membres. Mais heureusement pour nous, cela a généralement des effets positifs sur nos cheveux. Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux, et si les traitements sont sûrs ou non.

Changements De Cheveux Pendant La Grossesse

Beaucoup de choses arrivent aux cheveux d’une femme pendant la grossesse – certaines peuvent ne pas vous surprendre, d’autres le peuvent. Je me souviens que j’ai vraiment apprécié ma coiffure volumineuse.

1. Volume Va-Va-Voom!

Quelques semaines après le début de votre grossesse, vous remarquerez peut-être qu’il reste moins de mèches de cheveux dans votre brosse. Avance rapide d’un mois environ, et vous portez probablement une chevelure plus épaisse.

“La grossesse rend-elle mes cheveux plus épais?” tu peux demander. Non, être enceinte ne peut pas comme par magie épaissir vos mèches de cheveux. Cela pourrait cependant vous empêcher de perdre autant que vous le feriez avant d’être enceinte.

C’est en fait assez étonnant ce qui se passe. Lorsque nous ne sommes pas enceintes, environ 85 à 95% de nos cheveux poussent. Ensuite, les 5 à 15 pour cent restants sont dans une phase de repos, se préparant à perdre.

Lorsque vous vous brossez ou vous lavez les cheveux, les mèches desserrent enfin leur prise et tombent. En fait, en moyenne, les femmes perdent environ 100 cheveux par jour. Maintenant à leur place, de nouveaux brins commencent à se développer, remplaçant ce qui est perdu.

La grossesse et la surproduction d’hormones qu’elle déclenche interrompt ce cycle de perte. Nos corps enceintes commencent à produire des niveaux plus élevés d’oestrogène. Cette quantité supplémentaire prolonge la phase de croissance des cheveux, retardant ainsi les chutes, résultant en des cheveux plus épais (1) .

Il n’est pas rare non plus que ces hormones supplémentaires provoquent des cheveux plus brillants, plus droits ou plus bouclés.

Le Mauvais Côté?

Cependant, toutes les femmes ne connaîtront pas de changements spectaculaires. C’est généralement plus évident chez les femmes aux cheveux plus longs que celles aux styles courts.

2. Chute De Cheveux

La perte de cheveux n’est généralement pas considérée comme un effet secondaire de la grossesse. Comme nous l’avons lu ci-dessus, la surproduction d’hormones qui se produit empêchera cela de se produire.

Cependant, certaines femmes peuvent subir une perte de cheveux pendant la grossesse. Mais c’est généralement un indicateur de carence en vitamines ou minéraux . Cela s’inverse généralement une fois que vous avez retrouvé le niveau approprié de nutriments.

Lorsque les gens parlent de perte de cheveux et de grossesse, ils font généralement référence à la perte excessive de cheveux qui se produit par la suite (2) .

Pendant les neuf mois de grossesse, la plupart de vos cheveux étaient en phase de repos, empêchant les chutes. Une fois que vous avez accouché, les niveaux d’hormones reviennent à la normale, déclenchant ainsi la perte de cheveux post-partum . Cela se produit lorsque les follicules rajeunissent.

Par conséquent, assurez-vous de profiter de vos serrures pulpeuses pendant leur durée. La phase de perte se produit généralement pendant les premiers mois du post-partum et culmine autour du quatrième. Il peut être accablant de constater une perte de cheveux accrue, mais c’est tout à fait normal. Pendant ce temps, vos cheveux peuvent devenir assez fins, mais ne vous inquiétez pas, ils repousseront éventuellement.

3. Cuir Chevelu Sec

Le cuir chevelu sec et qui démange est l’un des effets secondaires gênants de la grossesse. Ce symptôme vous prend généralement par surprise au cours du troisième trimestre. Cependant, certaines femmes peuvent souffrir tout au long des neuf mois (3) .

Différents facteurs peuvent conduire à un cuir chevelu sec, notamment:

Une Mauvaise Alimentation

Pendant la grossesse, certaines d’entre nous ressentent toutes sortes de fringales folles , tandis que d’autres peuvent avoir du mal à garder même leurs toasts. Tout cela peut contribuer à une mauvaise alimentation, où vous ne recevez pas une quantité suffisante de nutriments.

Heureusement, vous pouvez facilement traiter cela en discutant avec votre médecin ou votre sage-femme, qui peut recommander un changement de régime alimentaire ou prescrire des suppléments .

Stress Et Anxiété Excessifs

Des études ont révélé que notre peau est vulnérable au stress. Lorsque nous subissons une pression excessive, cela induit une inflammation et des réponses immunitaires dans notre peau. Cela inclut la peau de notre cuir chevelu (4) .

Pendant que nous sommes enceintes, il est courant que nous subissions une augmentation du stress . Cela pourrait être inquiétant pour le travail, d’autres symptômes ou même des problèmes personnels.

La Déshydratation

La déshydratation est courante pendant la grossesse. Votre corps a plus que jamais besoin de liquides. En plus de boire plus d’eau, vous devriez essayer d’éviter la caféine (sanglot!) (5) .

Priver votre corps de liquides apparaîtra dans votre peau – y compris votre cuir chevelu. La déshydratation peut également conduire à la constipation , ce qui ne ferait qu’aggraver votre cuir chevelu sec.

Si vous avez constamment l’impression de surchauffer, cela pourrait être un indicateur de déshydratation. Il est beaucoup plus facile de prévenir la peau sèche que de la traiter.

Comment Traiter Un Cuir Chevelu Sec

Pour votre cuir chevelu sec, vous pouvez utiliser un shampooing sur ordonnance ou en vente libre. Recherchez ceux contenant du sélénium ou du pyrithione de zinc. Appliquer comme un shampooing ordinaire et laisser reposer pendant cinq minutes avant de le rincer.

Si votre cuir chevelu sec est dû à la déshydratation, assurez-vous d’augmenter votre consommation de liquides. Vous devez également appliquer des produits doux et hydratants sur la zone.

Cependant, si vous ressentez des démangeaisons excessives, consultez votre médecin. Il ou elle peut recommander une crème topique différente ou commander des tests pour éliminer d’autres causes.

Vous pouvez également prévenir la sécheresse cutanée en améliorant votre alimentation. Assurez-vous d’inclure des aliments contenant les nutriments nécessaires, tels que:

  • Fruits frais .
  • Des légumes.
  • Poisson.
  • Noix et graines.
    Évitez de manger des aliments contenant des graisses saturées et du beurre. Vous devriez également essayer de réduire votre consommation d’aliments frits. Je sais qu’il peut être difficile de résister aux envies, mais essayez-le.

Cuir chevelu sec ou non, vous devez boire beaucoup d’eau. Pendant la grossesse, vous devriez idéalement boire environ 10 tasses d’eau par jour. Rester hydraté améliorera non seulement votre peau, mais aidera également les fonctions hépatiques et intestinales (6) .

4. Pellicules

Les pellicules sont une affection cutanée affectant le cuir chevelu. Il provoque des desquamations et des démangeaisons, généralement en raison d’un processus de perte plus rapide déclenché par un événement spécifique.

Si vous ressentez des pellicules pendant votre grossesse, vous n’êtes pas seule. C’est encore un autre effet secondaire standard d’être enceinte. Explorons trois causes communes.

Augmentation De La Production De Pétrole

La grossesse augmentera la production d’huiles dans notre corps. Lorsque cela affecte le cuir chevelu, il en résulte une production beaucoup plus efficace de cellules plus récentes.

À mesure que les nouvelles cellules se développent, les anciennes doivent se décharger. Cela se produit également à une vitesse beaucoup plus élevée qu’auparavant, c’est pourquoi vous remarquerez plus de flocons sur votre cuir chevelu.

Sensibilité Des Produits

Parfois, nous ne pouvons pas blâmer nos corps qui travaillent dur. Il est temps de pointer du doigt ces produits capillaires.

La grossesse peut nous rendre ultra-sensibles aux produits chimiques et aux additifs. Lorsque nous appliquons des produits tels que des shampooings ou des huiles en contenant, notre peau réagit en produisant plus de cellules pour protéger la zone.

Même un produit que vous utilisiez avant la grossesse sans problème pourrait maintenant causer vos pellicules.

Surréactions

Nos corps enceintes ont tendance à devenir un peu surprotecteurs. Pendant la gestation, notre corps voit soudainement divers micro-organismes (même de bonnes bactéries) comme des bactéries ou des germes dangereux. Il s’agit d’une caractéristique étonnante qui protège votre bébé contre les dommages biologiques.

Cependant, cela peut être gênant. Pour lutter contre ces bactéries, votre cuir chevelu commence à se débarrasser des cellules cutanées externes, entraînant des pellicules. Il peut également démanger ou se sentir irrité.

Traiter Les Pellicules Pendant La Grossesse

Les pellicules pendant la grossesse sont traitables (7) . Cependant, vous devez choisir un shampooing spécial, comme ceux contenant:

  • Kétoconazole: un agent antifongique.
  • Pyrithione zinc: a des propriétés antibactériennes et antifongiques.
  • Sulfure de sélénium: ralentit le vieillissement des cellules, prolongeant les excréments.
  • À base de goudron: prolonge également le processus et peut être utile pour traiter d’autres affections.
    Ou un remède naturel, comme:
  • Vinaigre de cidre de pomme : détient des propriétés anti-inflammatoires qui nettoient le cuir chevelu des champignons provoquant des pellicules. Appliquer toute la nuit et rincer le matin.
  • Aloe vera: Aide à éliminer les levure et les champignons grâce à ses caractéristiques antifongiques naturelles. Appliquez de l’aloès pur directement sur le cuir chevelu et massez-le.
  • Ail et huile d’argan: Aide à améliorer la circulation sanguine tout en éliminant les impuretés. Hacher finement l’ail, mélanger avec de l’huile d’argan et frotter sur le cuir chevelu.
  • Huile de noix de coco: Contient des agents antifongiques, entre autres nutriments connus pour combattre les pellicules. Réchauffez l’huile et appliquez sur le cuir chevelu, retirez après une heure.
  • Sel de mer: Ajoutez quelques cuillères à soupe à un shampooing imprégné d’huile pour exfolier votre cuir chevelu. Appliquer une crème hydratante après.
    Il existe également plusieurs façons d’empêcher les pellicules de se produire:
  • Gérer le stress: Comme nous l’avons établi ci-dessus, le stress peut induire un éventail de problèmes de peau, y compris les pellicules. Essayez différentes façons de gérer votre stress, comme le yoga, les bains chauds ou – mon préféré – Netflix qui regarde les frénésie.
  • Une bonne alimentation: inclure des aliments riches en vitamine B et en zinc peut aider à régénérer la peau, à stimuler l’immunité et à optimiser votre métabolisme.
  • Soins capillaires appropriés: garder votre cuir chevelu propre à l’aide d’un shampooing antipelliculaire aidera à éviter qu’il ne devienne un problème.

5. Cheveux Gras

Alors que certaines femmes peuvent profiter d’une chevelure plus épaisse, d’autres doivent supporter neuf mois de mèches grasses.

Ce symptôme est, encore une fois, assez courant et un autre résultat de la montée des hormones. La production d’hormones se met en surcharge pour compenser les changements qui se produisent.

Pour certaines femmes, cela signifie une augmentation de la production de sébum dans les follicules pileux, ce qui conduit à des cheveux gras (8) .

L’intensité dépend de votre constitution génétique. Pour certaines femmes, cela peut également affecter leur zone faciale – provoquant une peau grasse et des poussées d’acné.

D’autre part, ces mêmes glandes sébacées peuvent également ralentir pendant votre grossesse et provoquer ainsi des cheveux crépus ou des pellicules.

Heureusement, il existe des moyens de réduire la quantité d’huile dans vos cheveux.

Passer Le Revitalisant

Bien qu’il soit normalement recommandé de conditionner vos cheveux après le shampooing, lors d’une épidémie de cheveux gras induits par la grossesse, il vaut mieux ne pas le faire. Croyez-moi.

L’accumulation de graisse est un hydratant naturel, donc en utilisant un conditionneur, vous faites une sorte de surdosage sur la substance. Cela, à son tour, aggravera l’apparence de vos cheveux en les rendant encore plus gras.

Shampooing Moins

Oui, cela peut sembler ridicule, mais un shampooing excessif peut se retourner contre vous.

Votre shampooing nettoie vos cheveux de la saleté et des résidus, ainsi que de l’huile et de la graisse. Maintenant, les glandes sébacées de votre cuir chevelu doivent compenser pour éviter la déshydratation. Ainsi, ils commencent à produire encore plus d’huile, augmentant encore la quantité de graisse sur votre cuir chevelu.

La meilleure chose à faire est d’utiliser un shampooing doux et de vous laver les cheveux deux ou trois fois par semaine.

Les deux dernières choses que vous pouvez essayer, comme les symptômes ci-dessus, sont d’améliorer votre alimentation et de réduire le stress.

Traitements Capillaires Pendant La Grossesse

En tant que femmes, il est naturel pour nous de vouloir être à notre meilleur. Cela nous donne plus de confiance, nous fait sentir sexy et, en tout, fait ressortir le meilleur de l’intérieur. Mais maintenant que vous êtes enceinte, il y a quelques précautions à prendre en considération.

Vous trouverez ci-dessous quelques traitements capillaires différents auxquels vous pourriez réfléchir à deux fois lorsque vous vous attendez.

1. Coloration Des Cheveux

J’ai toujours pensé que c’était un gros non. Pourtant, les médecins envisagent de colorer vos cheveux pendant la grossesse. La plupart des recherches sur les produits chimiques trouvés dans les colorants semi-permanents et permanents révèlent qu’ils ne sont pas très toxiques (9) .

De plus, ces produits chimiques ne sont pas injectés dans la circulation sanguine, mais uniquement appliqués sur les mèches de cheveux et le cuir chevelu. Votre peau peut absorber certaines des substances; cependant, ce n’est qu’un montant minime, le cas échéant.

Cette petite quantité a peu ou pas de chance d’atteindre votre bébé à naître. Il n’est donc pas considéré comme dangereux de colorer vos cheveux pendant la grossesse.

La considération la plus importante est de teindre vos cheveux dans un endroit bien ventilé. Vous voulez éviter autant que possible d’inhaler les fumées.

Être En Sécurité?

Certaines mamans préfèrent attendre le deuxième trimestre avant d’appliquer des produits chimiques sur leurs cheveux (10) . Cependant, cela peut être difficile si vous avez l’habitude de le mourir régulièrement. Consultez votre médecin en cas de doute.

Il existe également la possibilité d’utiliser des colorants naturels à base de plantes, tels que le henné. Ceux-ci ne contiennent aucun produit chimique, mais assurez-vous d’abord que vous n’êtes pas allergique.

Si vous choisissez de vous essayer au henné, assurez-vous d’obtenir un produit pur sans additifs. Celles-ci limitent vos choix de couleurs au brun et au rouge. Mais vous pouvez ajouter des couleurs naturelles comme l’indigo pour l’assombrir un peu, peut-être même lui donner une teinte bleue.

Si vous cherchez à éclaircir votre couleur, vaporisez du jus de citron frais dans vos cheveux et laissez-le sécher au soleil. Le jus de citron fonctionne comme un agent de blanchiment doux que vous améliorez ensuite avec le soleil. Assurez-vous simplement d’appliquer un écran solaire sur votre peau et de ne pas rester trop longtemps.

Vous pouvez également opter pour une petite retouche à la place, et aller avec quelques points saillants. Cela diminuera la quantité de colorant placé sur votre cuir chevelu, minimisant ainsi votre exposition.

2. Perms

Une permanente, ou permanente, est l’endroit où vous utilisez des produits chimiques ou de la chaleur pour créer un look bouclé qui durera un mois ou plus. Cette coiffure rétro amusante fait totalement son retour.

Habituellement, les salons utilisent un certain nombre de produits chimiques pour rendre les cheveux autrement raides bouclés. C’est un processus qui comprend la rupture et la réforme de la structure des cheveux.

Heureusement, pour toutes les mamans permanentes, obtenir une permanente pendant la grossesse est sans danger (11) .

Semblable aux teintures capillaires, il y a encore peu ou pas d’études concluantes sur le sujet. Mais le corps absorbe peu les produits chimiques utilisés.

Les résultats de la perm peuvent cependant vous décevoir. Comme nous l’avons établi ci-dessus, la texture de vos cheveux peut changer considérablement pendant la grossesse. Cela peut interférer avec le résultat du traitement et peut tomber à plat. Le mien a fait exactement cela – littéralement.

Pour Les Cosmétologues

Cependant, une autre chose vaut pour les coiffeurs enceintes. Encore une fois, peu d’études concluantes sont disponibles.

Une étude a révélé que les femmes cosmétologues doivent être prudentes. Ceux qui travaillent 40 heures par semaine et sont souvent exposés à des décolorants et des colorants capillaires ont un risque accru de fausse couche (12) .

Cependant, vous pouvez éviter cela avec des conditions de travail et des précautions appropriées. Par exemple, en portant des gants et en gardant la pièce bien aérée pour minimiser l’exposition aux fumées.

3. Redresser Les Traitements

Pour certaines femmes, la surproduction d’hormones de grossesse se traduit par des cheveux crépus. Des verrous qui ne resteront pas en place, peu importe combien vous les lavez, les séchez ou les lissez. Pour d’autres, il se peut qu’ils préfèrent simplement un look droit plutôt que bouclé.

Quoi qu’il en soit, dans ces cas, il est courant pour nous d’avoir recours à des produits chimiques – avez-vous déjà entendu parler d’un relaxant, d’un lissage à la kératine ou d’une éruption brésilienne?

La réponse varie, alors commençons par un relaxant:

Relaxer

Un relaxant est lorsque vous appliquez des crèmes ou des lotions chimiques sur vos cheveux. Ceux-ci le détendront alors, il est donc plus facile à gérer.

Tout comme la teinture capillaire, les produits chimiques utilisés dans un défrisant ne sont pas absorbés dans la circulation sanguine. Les experts le considèrent sûr lorsqu’il est utilisé avec modération, mais faites toujours preuve de prudence. Il n’y a toujours aucune preuve d’effets secondaires sur le fœtus.

Traitement Lissant À La Kératine Et Éruption Brésilienne

Si vous prévoyez de vous faire faire une éruption brésilienne ou un traitement de lissage à la kératine pendant la grossesse, vous devriez reporter. De tous les traitements de notre liste, c’est celui que vous souhaitez éviter (13) .

Ces traitements prennent beaucoup de temps, ce qui signifie que vous êtes exposé aux fumées chimiques plus longtemps. En plus de cela, notre peau a tendance à les absorber facilement. En fait, certaines études ont montré qu’une exposition à long terme peut provoquer le cancer.

Une étude de 2013 a trouvé des preuves établissant un lien entre l’utilisation de produits cosmétiques pour le lissage des cheveux pendant la grossesse et le développement d’un cancer infantile comme la leucémie chez les enfants de moins de 2 ans (14) .Joseph Savard

Mais surtout pour ce traitement, il pourrait être préférable de garder vos boucles naturelles jusqu’à la fin de l’accouchement.

Détache Tes Cheveux

La grossesse modifie beaucoup le corps d’une femme – notre ventre grossit, nos chevilles gonflent et nos cheveux prennent parfois un nouveau look.

Selon votre constitution génétique, la grossesse peut rendre vos mèches volumineuses, pulpeuses et saines. Pour d’autres, le cuir chevelu sec, les pellicules, les frisottis ou les cheveux gras peuvent être plus réalistes.

Quoi qu’il en soit, en tant que femmes, nous aimons changer de look et, heureusement, la plupart des traitements sont considérés comme sûrs à effectuer pendant la grossesse. Cependant, mon conseil est de le faire avec modération, voire pas du tout.

Embrassez votre grossesse et tout ce qui va avec. Détendez-vous et profitez-en autant que vous le pouvez, car ce sera bientôt un lointain souvenir. Vous pourriez vous arracher les cheveux assez tôt!

Comment vos cheveux changent-ils pendant la grossesse? Nous aimerions connaître vos expériences, bonnes ou mauvaises! Veuillez nous le faire savoir ci-dessous.

Et n’hésitez pas à partager notre article avec les futures mamans de votre vie!

Leave a Comment